Afin de contourner l'indiscrétion naturelle de Facebook, j'ai créé un compte via le réseau TOR, émergeant ainsi sur Internet quelque part en Russie. C'est sous le nom de John Smith, Américain moyen, résidant en Georgie, que j'ai ainsi créé la page Facebook dénommée GDI.photo.

Les ennuis ont immédiatement commencé après que j'ai refusé de sortir ma carte bleue pour que Facebook abreuve mes amis de références à la page nouvellement créée. John Smith veut rester anonyme. John Smith n'a pas d'amis. Impossible donc de créer une adresse simple pour cette page Facebook.

Pis, une recherche faite par un autre utilisateur de Facebook sur le nom de ladite page ne renvoie aucune correspondance.

Sur Facebook, celui qui n'a pas d'amis ne peut être identifié. Ne rapportant rien, il n'a aucun droit. John Smith n'est plus.